« Jetez un galet dans l’océan, et personne ne sait où s’arrêteront les vagues qu’il crée. » C’est ce que m’a dit ma mère, un jour où je faisais face à un défi qui, à mon jeune âge, me semblait insurmontable.

Je sais aujourd’hui que c’est une phrase bien connue, et elle me revient à l’esprit aujourd’hui, à l’heure où tant d’entre nous souhaitent trouver des réponses aux grandes questions qui se posent à l’humanité. À l’échelle de l’individu, tout effort peut sembler dérisoire, mais, comme vous, sans doute, j’ai eu la chance de faire partie d’une mouvance qui a changé bien des choses, et qui a commencé il y a trente ans par une simple boîte bleue.

Les programmes de recyclage que l’on connait aujourd’hui sont nés d’un projet pilote lancé à Kitchener, en Ontario, en 1981. Cinq ans plus tard, le programme s’étendait à l’ensemble de la province. Il a beaucoup évolué depuis et, même s’il n’est pas une panacée, il a changé les mœurs de la société : le tri des déchets est devenu un geste quotidien. Canadian Geographic nous présente aujourd’hui une nouvelle étape de cette révolution : en partenariat avec le conseil de recyclage de l’Ontario (à qui l’on doit la fameuse boîte bleue), et avec l’appui du ministère fédéral de l’Environnement et des Changements climatiques, nous lançons aujourd’hui l’initiative 10 000 changements, une campagne multiplateforme pour réduire de façon significative la consommation, la production et le gaspillage des plastiques.

10 000 changements fournit des informations au sujet de l’impact environnemental des plastiques et aide les particuliers comme les entreprises au Canada à faire de meilleurs choix, en particulier en ce qui concerne les microplastiques qui envahissent et menacent les milieux aquatiques et marins.

Naturellement, ce sujet tient particulièrement à cœur à l’équipe de Canadian Geographic, puisque nos lecteurs sont pour la plupart des amoureux de la nature et s’intéressent de près à l’environnement. Nous avons abordé le sujet sous divers angles ces dernières années,  notamment dans l’article de Charlie Wilkins sur le fait que le Canada produit plus de déchets par personne que n’importe quel autre pays au monde. L’article a remporté une médaille d’or des Prix du magazine canadien en 2018 et demeure l’un des plus lus sur notre site web depuis sa parution en 2017.

Pour vous renseigner sur cette initiative et prendre vos engagements, allez à 10000changes.ca/fr. Il est temps de faire des vagues.