Le pacte boréal - Une nouvelle ère de collaboration en forêt boréale

Thème : Forêt aménagée à l’échelle nationale

Les forêts jouent un rôle important dans les cycles de l’environnement, car elles servent d’habitat aux plantes et aux animaux, absorbent l’eau et agissent comme puits et sources de carbone. Elles stockent une énorme quantité de dioxyde de carbone atmosphérique et constituent un rouage essentiel de la lutte contre les changements climatiques, en particulier les émissions de gaz à effet de serre.

Selon le rapport d’inventaire national des émissions de gaz à effet de serre au Canada en 2007, notre pays compte quelque 230 millions d’hectares de terres forestières aménagées, des zones où les fonctions écologiques, économiques et sociales de la forêt sont envisagées dans une perspective durable.

Les activités humaines, telles que l’exploitation forestière et le reboisement, la prévention des incendies et la gestion des insectes, ont une incidence directe sur le carbone stocké dans les forêts. Au Canada, selon le plus récent rapport de Ressources naturelles Canada sur l’état des forêts du pays, les forêts aménagées ont fait office de puits de carbone 11 années sur 18 de 1990 à 2008.

Avancées de l’industrie

Bien que le secteur forestier ait produit une importante quantité d’émissions de gaz à effet de serre par le passé, il a récemment fait des changements positifs dans l’application de ses méthodes forestières. Depuis 1990, les membres de l’Association des produits forestiers du Canada, tout en augmentant leurs production, ont réduit leurs émissions de gaz à effet de serre de 66 p. 100, soit 10 fois plus que l’objectif visé par le Canada dans le cadre du Protocole de Kyoto. De plus, non seulement le Canada présente un taux de déforestation très faible et replante des arbres à raison de 688 428 000 semis par année, mais l’utilisation de biomasse dans l’industrie forestière permet de diminuer notablement la consommation d’énergie à base de combustibles fossiles.

L’Entente sur la forêt boréale canadienne, tablant sur ces avancées, vise à promouvoir et à instaurer les meilleures pratiques d’aménagement forestier durable au monde tout en accroissant les activités écologies des usines et en créant de nouveaux produits.

Pour plus d’information, visitez

RNCan, Aménagement forestier durable
L’avenir de la foresterie, L’essentiel: Présent

Photos

L’interaction entre la foresterie et les activités pétrolières et gazières, dont ce gazoduc traversant la forêt boréale est un exemple, est un élément de l’aménagement forestier durable. © Association des produits forestiers du Canada
L’interaction entre la foresterie et les activités pétrolières et gazières, dont ce gazoduc traversant la forêt boréale est un exemple, est un élément de l’aménagement forestier durable.
© Association des produits forestiers du Canada