Subscribe and save!




Housing innovations in Nunatsiavut


Posted by in The Polar Blog on Friday, June 19, 2015



This prototype dwelling planned for construction in Nain, Labrador, is designed to be heated economically and to suit the needs of Inuit families. (Photo: FGMDA Architectes)

Français

On Dec. 1, 2005, the Inuit of Labrador achieved self-government as the Labrador Inuit Land Claims Agreement and the Labrador Inuit Constitution came into force. In the decade since, these Inuit — who call their region Nunatsiavut, meaning “our beautiful land” in Inuktitut — have made important progress in areas such as health, education and culture, but challenges remain. Among them is a housing shortage, and the fact that many existing dwellings in Nunatsiavut are nearly impossible to keep warm in winter and need major repairs.

“We have overcrowding and homelessness,” says Tom Sheldon, Director of Environment for the Nunatsiavut Government, “and almost half our households cannot afford to heat their homes properly. It is a crisis that is affecting health and well-being in our communities.” Sheldon is part of a team tackling the problem by using a mix of local knowledge and outside expertise. Their project, Healthy Homes in Thriving Nunatsiavut Communities, aims to build “affordable warmth” into new houses that will be designed to suit the way people live in Nunatsiavut. “We started by consulting elders and young people,” says Sheldon, “because they are less likely to have access to housing through current programs. We asked them what they would like to see in a home.”

Their suggestions included a large entrance porch for storing hunting equipment and sealskin boots, which need to be kept cool; a large stainless steel sink for preparing sealskins or cleaning fish; an open-concept main floor, which makes it easier to socialize and keep an eye on children; and a second bedroom, where elders can accommodate a caregiver or foster child, or where a young couple’s first child can sleep.

Poorly heated houses often require expensive repairs for frozen pipes, moisture damage and mould, but a few simple changes can make a big difference. Large south-facing windows capture the sun’s warmth; a simple design reduces corners and edges, which thermal scans reveal are always colder. A sealed roof with no attic eliminates the risk of damage from snow blowing in through roof vents, a more frequent occurrence as climate change brings more storms and stronger winds. High-quality insulation, windows and doors complete the picture.

Architect Alain Fournier has incorporated these features into the pilot project, a six-unit building scheduled for construction this summer in the community of Nain. With new building lots costing more than $200,000 to develop, a multi-unit building (unusual for Nunatsiavut, where single family houses are the norm) is more cost-effective. “We can reinvest the savings in energy security, in culturally appropriate homes with lower repair costs and increased home-owner satisfaction,” explains Sheldon.

Once residents have settled in, the Nunatsiavut Government team will work with researchers from Quebec City’s Laval University to evaluate the building. “We will look at how much it costs to heat and how well it holds up. We will ask people what is and what is not working well, what we should change, etc.,” says Sheldon. “If it is successful, we hope to adapt and replicate.”

The project is part of a larger community development program that won a prestigious $350,000 Arctic Inspiration Prize in 2013. But for the people of Nunatsiavut, says Sheldon, the real reward is closer to home. “We are hoping to build culturally-relevant, affordable, climate-adapted housing that can have a cascading impact in terms of mental health, well-being and people’s sense of belonging. That’s a concrete step toward healthier communities.”


This is the latest in a blog series on polar issues and research presented by Canadian Geographic and Polar Knowledge Canada. The polar blog appears online every two weeks at cangeo.ca/blog/polarblog, and select blog posts are featured in issues of Canadian Geographic.

Polar Knowledge Canada is a new federal research organization that combines the former Canadian Polar Commission and the Canadian High Arctic Research Station project of Aboriginal and Northern Affairs Canada. Learn more at canada.ca/en/polar-knowledge.



 

Innovations en matière de logement au Nunatsiavut.

Cette demeure prototype est prévue pour une construction à Nain, au Labrador, et est conçue pour être chauffée de manière économique et pour répondre aux besoins des familles inuites.

Le 1er décembre 2005, les Inuit du Labrador ont atteint l’autonomie gouvernementale avec l’entrée en vigueur de l’Accord sur les revendications territoriales des Inuit du Labrador et de la Constitution des Inuit du Labrador. Au cours de la décennie suivante, ces Inuit — dont la région s’appelle Nunatsiavut, « notre beau pays » en inuktitut — ont réalisé des progrès importants en santé, en éducation et en culture, mais des défis demeurent. Entre autres, une pénurie de logements, et des habitations qui requièrent des réparations majeures et qui sont difficiles à chauffer l’hiver.

« Nous sommes aux prises avec le surpeuplement et l’itinérance », dit Tom Sheldon, directeur de l’environnement pour le gouvernement du Nunatsiavut, « et près de la moitié de nos ménages manquent d’argent pour se chauffer correctement. Il s’agit d’une crise qui touche la santé et le bien-être de nos collectivités ». Sheldon fait partie d’une équipe qui utilise des connaissances locales et une expertise externe pour trouver une solution. Leur projet, Healthy Homes in Thriving Nunatsiavut Communities, vise à garantir un chauffage abordable dans de nouvelles maisons adaptées à la vie au Nunatsiavut. « Nous avons d’abord consulté des aînés et des jeunes », dit Sheldon, « car ils sont moins susceptibles d’avoir accès à un logement par l’entremise des programmes existants. Nous leur avons demandé ce qu’ils souhaiteraient dans une maison. »

Parmi leurs suggestions, notons : grand porche d’entrée pour entreposer l’équipement de chasse et les bottes en peau de phoque, à conserver dans un endroit frais; grand évier en inox pour préparer les peaux de phoque ou nettoyer les poissons; étage principal à aire ouverte pour mieux socialiser et surveiller les enfants; et deuxième chambre à coucher où les aînés peuvent accueillir un aidant ou un enfant dans le contexte d’une famille d’accueil, ou bien où un jeune couple peut coucher son premier-né.

Les maisons mal chauffées exigent souvent des réparations coûteuses en cas de gel de la tuyauterie, de dommages causés par l’humidité ou la moisissure, mais quelques changements simples peuvent être salutaires. De grandes fenêtres orientées vers le sud captent la chaleur du soleil, et une conception simple réduit les coins et les arêtes, les zones les plus froides à l’analyse thermique. Une toiture étanche sans grenier élimine le risque d’entrée de neige par les évents de toit, un problème croissant associé aux changements climatiques qui amènent plus de tempêtes et des vents plus forts. Une isolation, des fenêtres et des portes de grande qualité complètent le portrait.

L’architecte Alain Fournier a intégré ces caractéristiques au projet pilote d’un immeuble à six logements dont la construction à Nain se fera cet été. Comme le développement de nouveaux terrains à bâtir coûte plus de 200 000 $, un immeuble à logements multiples (inhabituel au Nunatsiavut où les maisons unifamiliales sont la norme) est plus rentable. « Nous pouvons réinvestir les économies dans la sécurité énergétique, dans des maisons adaptées à la culture et aux frais de réparation inférieurs, et dans une plus grande satisfaction du propriétaire », explique Sheldon.

Une fois les résidents installés, l’équipe du gouvernement du Nunatsiavut travaillera avec des chercheurs de l’Université Laval (Québec) pour évaluer les immeubles. « On analysera les coûts de chauffage et la qualité des logements. Nous demanderons aux gens ce qui fonctionne ou pas, ce qui devrait être changé, etc. », dit Sheldon. « Si les résultats sont positifs, nous espérons adapter le projet et le reproduire. »

Le projet fait partie d’un programme de développement communautaire plus large qui a remporté le prestigieux Prix Inspiration Arctique 2013 assorti d’une somme de 350 000 $. Mais pour le peuple du Nunatsiavut, selon Sheldon, la véritable récompense est beaucoup plus fondamentale. « Nous espérons construire des logements abordables, adaptés à la culture et au climat qui auront un effet d’entraînement sur la santé, le bien-être et le sentiment d’appartenance. Voilà un pas concret vers des collectivités plus saines. »


Voici le plus récent numéro d’une série de blogues sur les questions polaires et la recherche connexe présentée par Canadian Geographic et Savoir polaire Canada. Le Blogue polaire est publié en ligne toutes les deux semaines à cangeo.ca/blog/polarblog et certains blogues sont mis en vedette dans Canadian Geographic.

Savoir polaire Canada est une nouvelle organisation de recherche fédérale qui provient de la fusion de l’ancienne Commission canadienne des affaires polaires et du projet de la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique d’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Pour en savoir davantage, veuillez consulter canada.ca/fr/savoir-polaire.




  Comments (0)

There are no comments on this post yet.

  Leave a comment

* Your name:
* Your comment:
(HTML not allowed)
* Your email:
(Will not be displayed on website)
* Anti-spam: Please type the numbers in the image on the left.
125688

«    |    »

--ADVERTISEMENT--





 

Categories



Monthly archives






Canadian Geographic Magazine | Can Geo Education | Mapping & Cartography | Canadian Geographic Photo Club | Kids | Canadian Contests | Canadian Lesson Plans

Royal Canadian Geographical Society | Canadian Geographic Education | Canadian Geographic Challenge | Canadian Award for Environmental Innovation

MAGAZINE / SUBSCRIBERS
Subscribe | Customer Care / Login | Renew | Give a Gift | Pay a Bill | Digital Edition | Back Issues | Calendars | Special Publications

Jobs | Internships | Submission Guidelines

© 2016 Canadian Geographic Enterprises