Canadian Geographic
Left navigation image
Contient: Toronto Allez maintenant!

Fondation : 1793
Superficie de la ville : 630 km2
Superficie urbaine : 1 749 km2
Superficie rurale : 7 125 km2
Population (métropolitaine) en 2006 : 5 113 149
Rang par la population : 1er

Dans les années 1840, Toronto porte encore l’empreinte de sa double origine : établissement colonial britannique et avant-poste de la conquête de l’Ouest.


De 1891 à 1961, la population du Canada quadruple presque en passant de 4,8 millions à 18,2 millions d’habitants. Avant la Grande Guerre, la croissance s’observe surtout dans les régions rurales, en particulier dans l’Ouest où les prairies sont rapidement occupées.

C'est entre 1921 et 1931 que la population urbaine dépasse la population rurale. À cette époque, les activités du secteur primaire, au premier chef l'agriculture et l'exploitation des ressources naturelles, tiennent une place beaucoup plus grande dans l'économie canadienne qu'elles ne le font aujourd'hui.

En 1961, au moins 70 p. 100 de la population habite dans les centres urbains, dont les deux tiers dans les centres métropolitains (plus de 100 000 personnes). Les nouvelles perspectives d’emploi créées par le développement du secteur manufacturier et de l’industrie des services contribuent à un accroissement rapide de la population urbaine du pays.

Durant cette période, le profil historique de la population, en majeure partie d’origine britannique ou française, est fortement modifié presque partout au Canada par deux grandes vagues de migration européenne (1896-1913 et 1946-1961). Des Ukrainiens, des Allemands et d’autres Européens s’établissent dans les régions rurales des Prairies, et, dans les années 1950, une immigration massive et l’exode rural provoquent une augmentation considérable de la diversité ethnique dans la plupart des villes canadiennes.

En 2006, près de 25 millions de personnes représentant plus de 80 p. 100 des Canadiens habitent dans des régions urbaines. Cette proportion est semblable à celle des États-Unis, mais supérieure à celle des autres pays du G8, à l’exception du Royaume-Uni où le pourcentage de la population vivant en milieu urbain approche 90 p. 100.

Le profil de la population continue de changer, car le Canada attire de nos jours une plus grande diversité d’immigrants. Le recensement de 2006 fait état de plus de 200 origines ethniques différentes. Le nombre de personnes appartenant à la population des minorités visibles est estimé à 5 068 100, ce qui représente 16,2 p. 100 de l’ensemble de la population en 2006 par rapport à 13,4 p. 100 en 2001. On constate également que 6 186 950 personnes sont nées à l’extérieur du Canada, soit une personne sur cinq (19,8 p. 100). C’est la plus forte proportion de population née à l’étranger en 75 ans. La majorité des récents immigrants, dont le nombre s’élève à 1,1 million, vivent à Toronto, Montréal et Vancouver.

Synopsis

Cette partie brosse un tableau de la croissance de la population et des taux d’urbanisation du Canada, de la fin des années 1800 à aujourd’hui. Les graphiques à barres permettent l’utilisateur de visualiser la croissance selon les régions.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

système urbain


Pointer disabled  Allez maintenant!
Quiz :

Quel est le pourcentage de la population née à l'extérieur du Canada fourni par le recensement de 2006 ?

Environ 5%
Environ 20%
Environ 35%