Canadian Geographic
Left navigation image
Climate change

Provinces atlantiques


Depuis quelques années, le Canada atlantique est frappé par un plus grand nombre de tempêtes destructives, dont l’une des plus mémorables était l’ouragan Juan. De telles intempéries avaient augmenté les risques d’inondations en raison des ondes de tempête qui se produisent lorsqu’une zone de faible pression et de forts vents du littoral font grimper le niveau de l’eau jusqu’à un mètre ou plus au-dessus de la normale, causant ainsi des inondations dans des régions auparavant non touchées.

Isabel
Cliquez ici pour voir d'autres photos.

Le 29 septembre 2003, l’ouragan Juan a frappé près d’Halifax avec des vents violents de 158 kilomètres à l’heure et des vagues allant jusqu’à deux mètres. Huit personnes ont perdu la vie. L’ouragan a entraîné une inondation et des pannes de courant qui ont duré deux semaines dans certains secteurs. En janvier 2000, Charlottetown a été frappée par une onde de tempête ayant causé une forte inondation dans son centre-ville. De telles situations, attribuables à une augmentation du niveau de la mer, préoccupent de plus en plus les résidents de Charlottetown, où le niveau relatif de la mer a augmenté de 32 centimètres depuis 1911. Cela pourrait avoir de graves conséquences économiques, endommager des propriétés commerciales et résidentielles, y compris de nombreux édifices patrimoniaux, ainsi que des routes et des conduites d’eau et d’égout. En planifiant leur développement urbain, les municipalités côtières dans toutes les provinces atlantiques doivent envisager les effets potentiels que présenterait une hausse du niveau de la mer et l’inondation causée par des ondes de tempête.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Fin de section


Allez maintenant!  Pointer disabled
Quiz :

La baisse du niveau des eaux du Saint-Laurent affecterait…

la faune et à la pêche.
le déneigement des routes.
le transport urbain.